Bonnet à motif cablé

25 (Copier)

Coucou mes chères crocheteuses set créatrices,

Le froid et et le gèle qui s’abattent sur nous m’inspirent beaucoup ces temps-ci. Je suis une grande fan des accessoires d’hiver. A chaque saison je me confectionne un bonnet ou une écharpe que je porte avec grand plaisiiiiir.

Si vous sentez que vous n’avez pas très envie de vous lancer dans un grand projet de crochet, je vous conseille de faire un petit accessoire qui ne vous prendra que quelques heures et qui ne vous coutera que quelques sous. Il en résultera une grande satisfaction qui vous redonnera le gout de réaliser des projets plus importants.

J’avais déjà vu des écharpes, bonnets, et pulls faits avec un motif câblé. Si je ne connaissais pas le crochet j’aurais parié que c’était fait au tricot. Je trouve ce motif très beau, il donne vraiment du volume à la pièce crochetée.

En plus du tutoriel que je vous propose ici, ce bonnet est mis en vente sur mon mon e-shop de Etsy.

Alors je me suis lancée dans la réalisation de ce bonnet. J’ai acheté deux pelotes « Alaska » de Bergère de France n°5.5mm, gris souris. La laine est épaisse et très douce au touché. Je vous conseille néanmoins d’en prendre 3 si vous souhaitez le bonnet plus large ou plus haut.

J’ai eu besoin de deux crochets. Un de 6mm pour faire le bandeau de base et un deuxième crochet de 7mm pour le reste du bonnet. J’ai fait cela afin que le bandeau soit assez serrée autour de la tête et que le haut du bonnet soit plus souple.

Les mailles utilisées dans ce projet sont:

ms: maille serrée

mc: maille coulée (pour finir chaque tour)

ch: chainette ou maille en l’air (il y aura un chiffre pour indiquer le nombre de maille à monter)

bcd: bride câblée devant ( une bride classique mais vous piquez avec le crochet en dessous des brins de la ms) Cette maille a surement une autre appellation mais malheureusement je ne la trouve pas en français, donc je l’ai appelée une bcd.

R: rangée

T: Tour

Vous commencerez par travailler le bandeau du bonnet qui sera la base du bonnet. Il se travaille en rangées.

Avec le crochet n°6:

R1– Commencez par monter une chainette de 6m, tournez

R2– ms à partir de la deuxième maille en partant du crochet (vous vous retrouverez avec 5ms en tout), 1 maille en l’air puis tournez

R3– ms dans les brins arrières uniquement. N’hésitez pas à revoir la technique en cliquant sur ce LIEN ou les explications sont bien détaillées.

2 (Copier) 3 (Copier)

R4- Répétez R3 encore 54 fois. N’hésitez surtout pas a mettre le bandeau autour de votre tête pour voir s’il vous sied, puis cousez les deux bouts, et coupez le fil.

4 (Copier) 5 (Copier)

A partir de ce stade-là vous allez travailler en réalisant des tours en utilisant le crochet n°7mm

T1: réalisez 56 ms tout autour du bandeau puis terminez le tour avec une maille coulée. D’ailleurs tous les tours qui suivront se termineront par une maille coulée.

6 (Copier)

T2: Ch2, 1 bride dans la maille qui suit, puis 1 bcd (bride câblée devant). Cette dernière se réalise en faisant d’abord un jet sur le crochet( comme pour une bride classique) puis avec le crochet il faut piquer dans la maille verticale qui se trouve en dessous de la maille serrée.

 

8 (Copier)

Tirez le fil avec le crochet et terminer la réalisation de votre bride.

9 (Copier) 10 (Copier)

Répétez en réalisant une bride classique dans la maille qui suit puis une bcd dans la suivante.

11 (Copier) 12 (Copier)

Terminez T2 avec une maille coulée. Vous devriez avoir ce résultat: une bride classique suivie par une bcd.

14 (Copier)

T3: Ch2, 1 bcd suivie d’une bride classique. Vous remarquez qu’à partir de ce stade-là quand vous faites la bcd vous la réalisez sur la bride classique du T2 et la bride classique du T3 se fait sur la bcd du T2. Faites attention à ce qu’elles ne se superposent pas, sinon vous n’aurez pas le même résultat que sur la photo.

Petite astuce: Quand vous finissez le tour avec une maille coulée, réalisez la Ch2 puis regardez la maille qui suit; si c’est une bride classique vous devrez donc faire une bcd mais si c’est une bcd alors à ce moment-là vous devrez faire une bride classique.

 

19 (Copier)

Faites autant de tour qu’il le faudra jusqu’à atteindre la longueur souhaitée.

Retournez le bonnet, passer un fil tout autour du bonnet puis serrez fermement.

 

17 (Copier) 18 (Copier)

Faites un pompon. Voici un lien pour une méthode assez originale pour sa réalisation.

J’espère que vous avez aimé ce tutoriel. N’hésitez pas à me contacter si vous avez une quelconque question, et surtout si vous faites le même bonnet envoyez-moi des photos.

Gilet vite fait bien fait!

IMG_9366 (Copier) IMG_9364 (Copier) IMG_9368 (Copier)

J’ai découvert un modèle de gilet très facile à réaliser. Vous pouvez retrouver les explications gratuites sur le site de Lionbrand.

Quand je disais qu’il était facile à réaliser je ne plaisantais pas. Il suffit de faire un rectangle, le plier en deux, le coudre sur les côtés puis l’enfiler 🙂 . J’ai réalisé le mien au crochet mais vous pouvez le faire aussi au tricot au point de cotes.

Pour cet ouvrage j’ai utilisé un crochet de 6mm et il m’a fallut 20 pelotes mauves de 50gr et 4 pelotes roses de 100gr.

Les mailles en cotes donne beaucoup de volume au gilet, on emmitoufle très bien dedans et on se sent bien couvert.

Afin de réaliser des mailles en cotes, il suffit de piquer dans le brin arrière de chaque maille. Je vous invite a regarder la fiche explicative de mon bonnet a revers et pompon ou la technique est bien détaillée.

Je ne peux pas vous donner le nombre de mailles exact que j’ai montées car cela risque de vous induire en erreur, car ça dépendra vraiment de la laine que vous choisirez ainsi que de la taille de votre crochet. Néanmoins je vous conseille d’utiliser une grosse laine mais légère afin que le gilet ne soit pas trop rigide.

Voici le schéma de ce projet avec les mensurations pour une taille 38/40. Il vous aidera à trouver les bonnes proportions pour votre gilet.

Sans titreCommencez tout d’abord par monter une chaîne de 54 cm (légèrement plus pour les grandes, comme moi 😉 , puis une maille en l’air avant de monter les mailles serrées (en cotes). Répétez l’opération jusqu’à ce que votre travail mesure 96.5cm.

Pliez le rectangle en deux comme sur le schéma, puis cousez les côtés en laissant une ouverture pour les emmanchures.

Quand vous enfilerez le gilet, vous remarquerez qu’il se plie un peu autour du coup, alors n’hésitez pas à marquer cette pliure pour former un joli contour.

IMG_9359 (Copier) IMG_9358 (Copier)

 

 

 

Capeline « fin »

6 (Copier)

Enfin la capeline fait son entrée gracieuse sur le blog. C’est l’ouvrage le plus long que j’ai eu à faire, mais j’y ai pris beaucoup de plaisir comme à chaque projet. Merci encore à Anne de m’avoir fait découvrir ce modèle plein de finesse.

Comme je l’ai dit dans le précédent article la deuxième partie sera consacrée à la fission et customisation de la capeline. Je savais déjà que je voulais mettre des perles sur la capeline, mais mon imagination s’est vite emballée. J’ai voulu mélanger au moins deux couleurs, le noir avec l’argenté ou le doré mais le résultat n’était pas terrible . Et finalement je me suis résignée à rester dans la simplicité.

Voici les perles que j’ai utilisées

5 (Copier)

Il est difficile de décider ou exactement mettre les perles car le motif qui se répète sur la capeline est déjà assez chargé. C’est pourquoi elles ont juste suivi les courbures des arceaux en toute discrétion et élégance.

 

Sur l’encolure

10 (Copier)

 

Le dernier rang de la capeline

11 (Copier)

 

Les boutonnières et leur boutons perles

7 (Copier)

 

 

Le dos de la capeline. Vous remarquerez comment les petites perles brillent tout en bas!

12 (Copier)

Capeline étape 1

1 (Copier)

 

Quand je sors en soirée j’ai toujours mon châle à porter de main pour me réchauffer, mais comme toute femme j’aime changer mes habitudes vestimentaires alors je me suis lancée dans la confection d’une capeline ultra légère, douce et pratique. J’ai hésité sur la couleur, car la laine élastique que j’ai choisi existe dans toutes les couleurs, mais finalement j’ai opté pour le noir en me disant que ça se marierait avec à peu près tout, et si j’aurai le courage d’en faire une autre,à ce moment là je choisirai une couleur bien pétante.

J’ai trouvé le modèle sur le blog de Anne, on y retrouve la grille explicative de ce modèle qui est assez simple à réaliser. Mais mon projet ne s’arrêtera pas à la, car je compte customiser ma capeline avec des perles et des plumes peut être, afin de lui donner plus de relief de volume et de chic.

J’en suis qu’à la moitié mais contente du résultat. Le motif est très joli, vous ne trouvez pas?

 

3 (Copier)

J’espère qu’elle vous plaît. J’ai hâte de la terminer afin de commencer la customisation, ce sera la partie la plus marrante du travail je crois.

 

Couverture de bébé « Défi relevé »

7 [1024x768]

Je suis trop contente et surtout satisfaite de mon dur labeur qui a finalement porté ses fruits. Je vous présente aujourd’hui ma couverture de bébé personnalisée. Elle est 100% en laine, très douce, chaude et légère à la fois.

J’ai hâte de voir un bébé couvert avec. Quelqu’un aurait un bébé à me prêter?  :b. Je plaisante bien sur 🙂

Si vous souhaitez revoir les débuts de ce défi je vous invite à cliquer sur ce lien:  couverture bébé: le commencement et  couverture bébé le défi avance

8 [1024x768]

Hiboux de maman

J’ai déjà du raconter dans l’un de mes articles précédents que la première personne à m’avoir appris les bases du crochet était ma chère et tendre maman. Alalala qu’est-ce qu’on ferait sans ces mamans, d’ailleurs ma passion me vient d’elle, car depuis ma tendre enfance je la vois s’appliquer et s’acharner à créer de belles choses.

Donc comme vous l’avez peut être deviné, ces petits hiboux ont été réalisés par ma maman. Elle m’a envoyé la photo pile au bon moment car comme je suis débordée par ma couverture de bébé, j’en profite pour vous présenter ces adorables créatures.

6 [1024x768]

 

Utilisez la laine que vous voulez  et de la couleur que vous aimez. Ce projet est parfait pour les débutants!

Voici les explications pour les réaliser en un seul tour de main:

Abréviations:

m: maille

suiv: suivant

ms: maille serrée

aug: 2ms dans une seule maille.

*_*: répéter ce qui est indiqué entres les deux étoiles jusqu’à la fin du tour

 

t1: Cercle magique de 4m (4m)

t2: aug dans chaque m (8m)

t3: *ms, aug* (12m)

t4: *2ms, aug* (16m)

t5: *3ms, aug* (20m)

t6: 4ms, aug (24m)

t7 – t10: ms dans toutes les m (24m)

changer la couleur de la laine

t11 – t16: ms dans toutes les m (24m)

Cousez le petit nez en réalisant plusieurs longs noeuds avec une différente couleur, appliquez les yeux, rembourrez avec de la ouate, ajoutez des petits bouts de laine sur les extrémités et à la fin joignez les deux faces du hibou en cousant chaque maille avec celle qui lui fait face.